Gwenaël Lamarque

Adjoint au Maire du Bouscat

(Gironde)


Son Parcours

A 36 ans, Docteur en histoire politique et Universitaire de formation, Gwenaël Lamarque a été successivement chercheur, enseignant-chercheur puis ingénieur de recherche à Fort-de-France, Tours, Paris et Bordeaux. 

Passionné par la vie de la cité et le débat public, il a participé dans les années 2000 à la fondation et à l’animation de plusieurs think-tank locaux (Energie Républicaine, RPL33, Dialogues & Initiatives 33) avant de rejoindre l’UMP dès sa création et d’en devenir l’un des conseillers nationaux.

Européen convaincu, il est  aussi engagé activement dans le réseau associatif européen, notamment à l’occasion du référendum de 2005 sur la constitution européenne. 

Elu enfin depuis 2008 dans la ville du Bouscat (communauté urbaine de Bordeaux), il est notamment en charge de ses relations européennes et internationales.

Son engagement pour l'Europe

Européen de cœur, sans pour autant m’empêcher d’agir, l’europhobie ambiante gâche un peu le sens de mon engagement politique.

Le désintérêt croissant des Françaises et des Français pour la construction européenne me gène. Nous possédons un trésor inestimable entre nos mains que nous banalisons tous les jours un peu plus. 

Que notre Union ne soit pas exempte de défauts j’en conviens volontiers ; qu’elle soit aussi décriée il y a des limites à ne pas franchir. De la génération 89 - celle de la chute du mur de Berlin – j’ai candidement cru à une marche inexorable vers une union sans cesse plus étroite suscitant l’adhésion des peuples désormais libres et vivant en paix. 

Il semble que les choses ne se feront pas aussi facilement. Faut-il renoncer ? Non. 

Faut-il céder aux vieilles sirènes venues du passé ? Non. 

Faut-il aussi faire la politique de l’autruche ? Non plus. 

Faut-il au contraire ouvrir les yeux ? Certainement. 

Faut-il surtout retrouver la foi européenne et s’engager plus fortement qu’avant ? Oui sans hésitation. 

C’est exactement le sens de ma présence sur cette liste aujourd’hui. 

Qui plus est, je pense que les élus locaux comme moi ont un rôle essentiel à jouer dans cette nouvelle construction européenne qui peut commencer dès le 25 mai prochain. 

Sur le terrain quotidiennement, maillon essentiel de la démocratie de proximité et du lien social, ils sont à l’écoute de leurs administrés, mais peuvent aussi devenir de vrais relais d’opinion s’ils comprennent, croient et partagent l’idée et le projet européen.

Son Questionnaire de Proust

1. Le principal trait de mon caractère ?

  • Détermination

2. La qualité que je désire chez un homme ?

  • Son courage

3. La qualité que je préfère chez une femme ?

  • Sa cérébralité

4. Ce que j'apprécie le plus chez mes amis ?

  • Leur fidélité et leur franchise

5. Mon principal défaut ?

  • Perfectionniste

6. Mon occupation préférée ?

  • L’action politique

7. Mon rêve de bonheur ?

  • Ma famille

8. Quel serait mon plus grand malheur ?

  • Ne plus agir

9. Ce que je voudrais être ?

  • Un acteur plutôt qu’un spectateur

10. Le pays où je désirerais vivre ?

  • L’Europe naturellement

11. La couleur que je préfère ?

  • Bleu

12. La fleur que j'aime ?

  • Le Lys

13. L'oiseau que je préfère ?

  • Le Macareux

14. Mes auteurs favoris en prose ?

  • Henry Wadsworth Longfellow, Ernest Hemingway, Günter Grass, Jean d’Ormesson, Friedrich Dürrenmatt, Paulo Coelho, Edouard Glissant

15. Mes poètes préférés ?

  • Saint-John Perse, Ernst Jandl, Aimé Césaire, Herménégilde Chiasson

16. Mes héros favoris dans la fiction ?

  • Surement Tintin car cela me rappelle mon enfance …


17. Mes héroïnes favorites dans la fiction ?

  • Des femmes ordinaires capables de faire des petits miracles quotidiens …

18. Mes compositeurs préférés ?

  • Musique moderne surtout, notamment toute la génération « électro » qui a commencé dans les années 1980 à New York, Chicago et Détroit avant de s’européaniser dans les années 1990 et exploser littéralement lors de la décennie suivante.

19. Mes peintres favoris ?

  • Très éclectique d’Otto Dix à Jean-Claude Quilici … des peintres du XXe siècle qui racontent soit une histoire soit un paysage.

20. Mes héros dans la vie réelle ?

  • Toutes celles et tous ceux connus ou anonymes qui à travers l’Europe et le monde s’engagent pour défendre la démocratie, la liberté & le droit. 

21. Mes héroïnes dans l'histoire ?

  • Les femmes engagées pour la France durant les deux grands conflits mondiaux du XXe siècle et toutes celles qui après ont su s’affranchir précocement d’une société un peu trop patriarcale en montrant ainsi le chemin aux générations futures.

22. Mes noms favoris ?

  • Le mien et ceux de mes proches

23. Ce que je déteste par-dessus tout ?

  • La trahison

24. Caractères historiques que je méprise le plus ?

  • Le renoncement

25. Le fait militaire que j'estime le plus ?

  • Ceux qui contraignent à la paix

26. La réforme que j'admire le plus ?

  • Le droit de vote des femmes en 1944 … un peu tard non ?

27. Le don de la nature que je voudrais avoir ?

  • L’insouciance

28. Comment j'aimerais mourir ?

  • Serein et le sentiment du devoir accompli

29. État présent de mon esprit ?

  • Combatif

30. Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence ?

  • Les erreurs de jeunesse

31. Ma devise ?

  • Labor omnia vincit improbus